Catégories
Vivre en Italie

Les inondations au Japon font près de 20 morts et davantage de pluies attendues Japan News

Les inondations profondes et le risque de nouvelles coulées de boue qui ont laissé environ 20 personnes confirmées ou présumées mortes ont entravé les opérations de recherche et de sauvetage dimanche dans le sud du Japon, y compris dans des maisons de repos pour personnes âgées où plus d'une douzaine ont péri et des dizaines de personnes sont toujours bloquées.

Des hélicoptères de sauvetage ont arraché plus de personnes de leurs maisons dans la région de Kumamoto. Jusqu'à 10 000 soldats de la défense, les garde-côtes et les pompiers participent à l'opération.

De vastes zones le long de la rivière Kuma ont été englouties par les eaux de crue avec de nombreuses maisons, bâtiments et véhicules submergés presque jusqu'au toit. Des coulées de boue ont pénétré dans les maisons, envoyant des personnes sur les toits en renonçant aux sauveteurs.

Dans une maison de soins aux personnes âgées inondée du village de Kuma, 14 habitants ont été présumés morts après que les sauveteurs les aient atteints samedi, ont indiqué des responsables. Trois autres souffraient d'hypothermie.

Le sauvetage s'est poursuivi dimanche pour des dizaines d'autres résidents et soignants qui se trouvaient toujours au centre de soins de la rivière Senjuen, où environ 60 personnes ont été piégées lorsque des eaux de crue et de la boue ont jailli, ont indiqué des responsables.

Japon - glissement de terrain

Jusqu'à 10 000 soldats de la défense, les garde-côtes et les pompiers participent à l'opération [Kyodo via Reuters]

Dans la ville de Hitoyoshi, le déluge s'est déversé dans des maisons près de la gare principale.

"L'eau est montée au deuxième étage si vite et je n'ai pas pu m'arrêter de trembler", a expliqué au journal Asahi une femme de 55 ans qui rendait visite à ses proches.

Elle et ses proches ont couru à l'étage, ont nagé par la fenêtre et se sont finalement réfugiés sur le toit pour attendre leur sauvetage.

Plus de 75 000 habitants des préfectures de Kumamoto et de Kagoshima ont été invités à évacuer après des pluies battantes vendredi soir et samedi.

L'évacuation n'était pas obligatoire et de nombreuses personnes ont choisi de rester à la maison en raison des préoccupations liées à la capture du coronavirus, même si les responsables affirment que les abris sont correctement équipés de cloisons et d'autres mesures de sécurité.

Les inondations ont également coupé les lignes électriques et de communication, retardant davantage les recherches et le sauvetage. Dimanche, près de 6000 foyers à Kumamoto étaient toujours privés d'électricité, selon la Kyushu Electric Power Co.

L'Agence météorologique japonaise a exhorté les gens à rester vigilants, car de nouvelles pluies sont prévues.

"A partir de ce soir, des pluies extrêmement fortes et du tonnerre sont attendues dans le sud et le nord de Kyushu", a déclaré à Reuters un responsable de l'agence.

"Jusqu'à présent, les précipitations ont ameubli le sol. Il y a de fortes chances que des glissements de terrain se produisent, même sans beaucoup de pluie supplémentaire."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *