Catégories
Vivre en Italie

Les Seychelles votent pour élire le président et le parlement | les Seychelles

Les électeurs se rendent aux urnes dans un contexte de ralentissement économique alors que les restrictions sur les voyages dans le monde frappent l'industrie du tourisme.

Les électeurs seychellois votent le jour principal des élections présidentielles et parlementaires de trois jours.

Samedi, les bureaux de vote ont ouvert à 7h00 heure locale (03h00 GMT) sur Mahé, Praslin et La Digue, les trois principales îles des Seychelles, qui abritent la majorité de ses 74600 électeurs, le reste vivant sur l'autre – territoire jeté de la nation de l'océan Indien.

Le vote a eu lieu jeudi et vendredi sur quelques dizaines de ces îles périphériques, principalement pour les employés des hôtels ou de l'autorité de gestion insulaire, qui se sont rendus dans des bureaux de vote éphémères avec du matériel électoral transporté par avion ou par bateau.

Certains des principaux travailleurs des îles principales, comme le personnel hospitalier et infirmier, ont également voté jeudi.

L'opposition, vaincue de peu à l'élection présidentielle de 2015 et portée par une victoire historique lors d'un scrutin parlementaire un an plus tard, espère sa première victoire présidentielle en 40 ans depuis l'indépendance des Seychelles.

Elle est opposée au sortant Danny Faure, 58 ans, qui se présente sous le nouveau parti au pouvoir des Seychelles, récemment rebaptisé United Seychelles, au pouvoir depuis 1977.

Les principaux partis d'opposition n'ont pas réussi à s'unir et Faure – qui n'a pas été élu mais a pris le relais après la démission de son prédécesseur James Michel – fait face à deux challengers.

Son principal rival est le prêtre anglican Wavel Ramkalawan, qui tente sa sixième chance à la présidence et n'a perdu que 193 voix contre Michel lors d'un second tour de scrutin sans précédent en 2015.

Il est le candidat du parti d'opposition Linyon Democratik Seselwa (Alliance démocratique des Seychelles), le parti majoritaire au parlement après avoir remporté 19 des 34 sièges lors des dernières élections.

L'autre candidat est Alain St Ange, qui était dans l'opposition avant de rejoindre le gouvernement en tant que ministre du Tourisme de 2012 à 2016, mais qui est revenu et se présente désormais sous le drapeau d'un nouveau parti, One Seychelles.

Les élections de trois jours aux Seychelles ont commencé jeudi (Herbert Labrosse / Reuters)

Ralentissement économique

La campagne s'est déroulée principalement sur les réseaux sociaux, les rassemblements étant interdits en raison du coronavirus qui a frappé l'économie seychelloise.

Les Seychelles n'ont enregistré que 149 cas, pour la plupart importés, mais la pandémie a été un problème de campagne brûlant car les restrictions sur les voyages dans le monde touchent le bas de l'industrie du tourisme – une source de revenus importante pour les Seychelles et un employeur pour beaucoup de ses 98000 personnes.

Le nombre de visiteurs s'est effondré depuis mars dans l'archipel des 115 îles, une destination normalement populaire pour les jeunes mariés et les amateurs de paradis à la recherche de plages de sable fin et d'eaux turquoise.

L'économie a considérablement ralenti depuis le début de la pandémie et le chômage est passé de 4,8 à 6,3%, selon les chiffres du gouvernement.

Alors que son revenu moyen est parmi les plus élevés d'Afrique, l'agence nationale des statistiques indique qu'environ 40 pour cent des citoyens vivent dans la pauvreté en raison du coût de la vie élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *